« La pauvreté est héréditaire! »

La pauvreté est-elle héréditaire? Cette question a fait l’objet de plusieurs études au niveau mondial. Ce qui est sûr c’est que la transmission de la pauvreté d’une génération à l’autre ne se fait pas de façon génétique ou biologique. Pourtant, les enfants issus de familles pauvres connaissent souvent la pauvreté une fois à l’âge adulte. Cette « hérédité » se veut un type de cercle vicieux qui peut s’expliquer par plusieurs raisons.

Tout d’abord, au Québec, un enfant pauvre sur deux[1] a une santé fragile. Plus particulièrement,  40 %[2] des enfants évoluant dans un milieu pauvre accuse un retard de développement causé par un manque de stimulation. Cela peut entraîner  des difficultés d’apprentissage qui deviennent un obstacle à la réussite scolaire.

Aussi, dû aux coûts élevés des études plusieurs enfants issus de milieux pauvres feront des études moins longues car incapable d’assumer ces frais. Aussi, par nécessité, plusieurs préfèreront la garantie d’un salaire à court terme plutôt que d’investir dans des études sans garantie de salaire à terme.

De plus, « [i]l y a 3 fois plus de délinquance parmi les enfants pauvres »[3] ce qui nuit de façon significative à leurs perspectives d’avenir. Mais cette délinquance reste créée par l’environnement et n’a donc pas une relation directe avec la pauvreté. En effet, ce ne sont pas tous les pauvres qui deviendront délinquant car d’autres facteurs entre en ligne de compte comme le climat familial ou l’encadrement en milieu scolaire.

Plusieurs statistiques du même type pourraient être énumérées, mais la conclusion resterait la même. Il est faux de dire que nous naissons tous avec les mêmes chances. Un enfant naissant dans une famille pauvre naît avec des chances considérablement réduites. Cependant, comme quoi l’exception confirme la règle, plusieurs familles pauvres arrivent à transmettre des valeurs et des chances à leurs enfants qui leur permettront de briser ce cercle vicieux et sortir de leur milieu. Vous, est-ce que vous évoluez dans le même milieu que celui duquel vous provenez?


[1] « La pauvreté en héritage », par Nicole Tremblay, Émission Zone Libre, disponible en ligne à l’adresse suivante: http://www.radio-canada.ca/actualite/zonelibre/00-10/ram/pauvrete.ram (dernière consultation le 16 mars 2012.

[2] Idem

[3] Idem

Publicités

8 réflexions sur “« La pauvreté est héréditaire! »

  1. Les gouvernements veulent prôner l’égalité et la justice de tous.

    Cependant, il est vrai que nous ne naissons pas tous avec les mêmes chances au départ.

    Les familles pauvres, n’ont généralement pas fait d’étude, et leurs enfants vont avoir une éducation qui ne va (généralement) pas les pousser à faire de longues études.

    Les enfants veulent en général égaler leurs parents voir les dépasser, mais si leurs parents n’ont pas fait d’études, il est assez facile pour les enfants d’arriver au niveau de leurs parents.

    Là ou intervient la délinquance, c’est lorsque les enfants arrivent au stade de leurs parents et ne les respectent plus car leur culture dépassent celle de leur parents.

    Si l’on parle d’immigrés, les parents ne parlent pas forcément la langue du pays, alors que les enfants nés dans le nouveau pays, se sentent plus intelligents, et plus forts intellectuellement que leurs parents car ces derniers parlent la langue du pays, et très vite les parents se sentent dépassés.

  2. La pauvreté ne consiste pas uniquement à avoir faim ou de vivre dans des conditions inférieures aux autres. Elle implique également l’exclusion sociale. En 2010, près d’un enfant sur dix (plus de 600 000) vivaient dans la pauvreté au Canada. Le Gouvernement fédéral avait mentionné en 2007 son désir d’investir près de 10 milliards sur cinq ans afin de lutter contre cette pauvreté infantile ou plutôt de la réduire de 25% pour 2012. Il faut spécifier qu’en 2007, le Canada comptait près de 800 000 enfants vivant dans une extrême pauvreté. Il est donc possible de constater une légère diminution en l’espace de trois ans.

    Cependant, au Canada, seules les province de Québec et de Terre-Neuve semble avoir réussi à diminuer de façon considérable la pauvreté par l’implantation de stratégie qui semblent avoir porté fruit. Le Québec a par ailleurs adopté la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Par cette loi, le gouvernement a permis la création d’un comité consultatif de lutte contre la pauvreté de même que l’instauration du Fonds québécois d’initiatives sociales afin de lutter contre les principaux problèmes reliés à la pauvreté.

    Références
    Le Canada compte 800 000 enfants pauvres, par Le Devoir, disponible en ligne à l’adresse suivante : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/156509/le-canada-compte-800-000-enfants-pauvres, (dernière consultation le 21 mars 2012).

    Rapport 2010 sur la pauvreté des enfants et des familles au Canada : 1989-2010, par Campagne 2000, disponible en ligne à l’adresse suivante : http://www.campaign2000.ca/…/2010FrenchNationalReportCard.pdf, (dernière consultation le 21 mars 2012).

    Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, par Gouvernement du Québec, disponible en ligne à l’adresse suivante : http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=/L_7/L7.html, (dernière consultation le 21 mars 2012).

  3. Bonjour,
    je vous félicite pour votre blogue et les sujets que vous nous proposez sont très intéressants.

    Je tiens à répondre à la question à savoir si la pauvreté est héréditaire?
    À mon humble avis non, je suis tout as fait d’accord avec certain point que tu soulèves qui constitue souvent des freins pour l’éducation des enfants. Mais je pense que cela dépend souvent du milieu dans lequel les enfants évoluent. Souvent la plupart des enfants pauvres en voyant les conditions dans lesquelles ils vivent avec leurs parents sont souvent motivés à ne pas avoir le même genre de vie. Ce qui explique souvent que certains enfants en grandissant travail souvent afin de pouvoir payer leurs études afin de s’offrir une vie meilleure . Et dire qu’en venant d’une famille pauvre on est condamné à être pauvre ou que cela rend la personne moins intelligente, je serais sceptique.

    Personnellement j’ai des amis qui n’ont pas eu la chance de naître dans des familles aisées, mais souvent en les entendant parler et leur façon de réfléchir est souvent très différente des autres enfants, car ils connaissent ce que c’est que la pauvreté. Contrairement aux autres qui pensent souvent que la vie est rose. Pour ce qui est de la délinquance, elle peut également provenir parmi les enfants riches.

    Estelle Ouedraogo

  4. Salut Samia et équipe,
    Vous avez fait là, à mon avis une analyse bien synthétisée du caractère présupposé héréditaire de la pauvreté. Je crois moi aussi que, (sans rien enlever à la pertinence des études de R. Nurkse, Meier, Baldwin et Viner, sur la théorie du cercle vicieux de la pauvreté étroitement liée aussi à celle du sous-développement en général), le fait de naître dans une famille pauvre ne prédestine pas automatiquement à subir le même sort que ses parents. L’histoire témoigne de bien d’exemples qui ne sont pas seulement du ressort des pots de bol à la loterie, mais aussi des familles (personnellement connues) ayant communiqué des valeurs de fourmis industrieuses à leurs enfants de manière à ce que ces enfants là aujourd’hui possèdent des richesses impensables par rapport à leur situation initiale.
    mais il ne faut pas trop se leurrer non plus selon moi. Lorsque que cette métamorphose n’est pas due à la chance/génie en jeux de hasard et autres du genre, elle est le résultat des efforts louables et pas du tout évidents. Car comme vous l’illustrez si bien, quand on part de si loin, toutes les variables du « cercle vicieux » se mettent en branle pour vous empêcher d’en sortir.

  5. Je trouve l’article intéressant et profond qui nous fait réfléchir sur la définition et la source en elle-même de la pauvreté.

    La pauvreté est-elle héréditaire?
    Il est vrai que la résultante de la pauvreté est en général des conditions de départ et d’épanouissement désavantageux.Cependant il ne faut pas oublier qu’elle peut aussi être due à des accidents de parcours(endettement,perte d’emploi,faillite,etc…) d’une personne peu importe sa condition sociale de départ. Le fait à ce que les parents soient pauvres n’implique donc pas nécessairement une prédisposition à rester dans la pauvreté.La nature de l’être humain le pousse toujours à survivre,ce qui donne à chaque personne la volonté de s’en sortir.C’est un handicap auquel on peut surmonter malgré tout.Le défi est de sortir du cercle vicieux de la pauvreté(logement bas dans des quartiers malfamés,travail « au noir » dangereuses(drogue,crime) ou humiliantes(prostitution…))

  6. Bonjour,

    Bravo pour votre blog, il est vraiment bien fait.

    Je me demande si les structures sociales pourraient peut-être être un facteur tout aussi explicatif de la pauvreté que l’origine sociale. Je pense tout d’abord au système d’éducation. Dans certains pays, les résultats scolaire sont profondément dépendant de l’origine sociale alors que dans d’autres, les enfants issus d’un milieu plus pauvre performent pratiquement aussi bien que les enfants issus d’un milieu riche. Je crois qu’il y a des cas extrêmes (violence, abus, etc) où, l’État peut difficilement offrir les mêmes chances à tout les enfants, mais autrement, je ne crois pas trop au déterminisme qui affirmerait que des parents pauvres auront des enfants pauvres. Je crois que quand c’est le cas, c’est principalement à cause de mauvaise politiques sociales, ou par le manque de soutient de l’État.. Je mentionnerais aussi que jusqu’à l’université, l’école est soit gratuite, soit extrêmement peu coûteuse (cégep). Je ne crois donc pas que le coût de l’éducation décourage l’étude (jusqu’à l’université), mais l’idée qu’on peut décider d’abandonner l’école pour avoir un salaire m’apparaît pertinent.

    Cordialement,

    Dave François

  7. Bonjour,

    Merci Davina, Camille, Estelle, Siliki, Liantsoa et Dave pour vos commentaires et réflexions!

    En effet, les avis semblent partagés. C’est donc dire que le facteur héréditaire de la pauvreté s’appliquerait à certaines situations, mais pas à d’autres. En effet, plusieurs individus font mentir les statistiques et prouvent que le milieu d’où l’on provient ne détermine pas forcément ce que l’on deviendra. Cependant je crois que tous seront d’accord pour dire que le milieu peut faciliter le développement tant au niveau de l’enfant que de celui de l’adulte et peut avoir un impact sur le niveau ou la condition sociale d’un individu. Par exemple, un enfant issu d’un milieu aisé aura bien souvent plus de chances de fréquenter ce milieu à l’âge adulte. Une étude intéressante démontre le lien probant entre la pauvreté et le décrochage scolaire.

    Pour ce qui est des programmes gouvernementaux, il est vrai qu’un effort a été fait afin de réduire la pauvreté au Québec, mais il reste du travail à faire en la matière. Il n’y a jamais eu autant de personnes qui bénéficient des programmes d’aides tels que les banques alimentaires. Donc, cela signifie que l’aide est utile, mais qu’il y a aussi plus de gens qui en ont besoin.

    Bref, ce sujet est très vaste et je crois qu’il n’y a pas de réponse vraie ou fausse à cette question. Cependant, ce qui est sûr c’est que le milieu a un impact sur le développement de l’individu et sur sa condition sociale. Et comme le dit Dave les structures sociales peuvent faire partie aussi de ce facteur. Mais l’importance de ce facteur est variable dépendamment de l’individu et il faudrait se tourner vers la psychologie pour en comprendre davantage sur ce phénomène et le degré d’importance du milieu.

    Pour aller plus loin, voici quelques liens intéressants :

    http://naufrages.radio-canada.ca/place_publique_en_savoir_plus_article.aspx?id=27

    http://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=pauvret%C3%A9%20milieu%20psychologie&source=web&cd=14&ved=0CDkQFjADOAo&url=http%3A%2F%2Fwww.crepas.qc.ca%2Fuserfiles%2Fancien_site%2Fediteur10%2FDOC_9_16.pdf&ei=07lzT7aHD4Pk0QHzj93_Ag&usg=AFQjCNH4PFedkRHAO1yTJAc2mN_QVrrMgw

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s